Lâcher l'obsession de la perfection !

     Partir à la rencontre de personnages inspirés et inspirants, comprendre que l'erreur est notre meilleure alliée pour apprendre et progresser, ne pas se renfermer uniquement sur "soi-m'aime", mais s'appuyer sur les expériences, les connaissances, les croyances, le vécu de ceux qui nous entourent..., c'est cela aussi qui permet d'oser...pas à pas aller vers soi-même...

 

Commentaires (1)

xavier Morlot
  • 1. xavier Morlot (site web) | 30/12/2016
Cher Nicolas,

C'est un véritable plaisir que de prendre le temps de parcourir ton site. Tout est à sa place, clair, direct, efficace.
J'aime découvrir les petits détails qui font que l'harmonie est présente entre l'homme que tu es et ce que tu publies.
Ce site est vraiment à ton image et je t'en félicite.
Lâcher l'obsession et non l'obession ( ;-) ) de la perfection est pour moi le premier pas vers l'introspection car cela demande une prise de conscience de soi pour observer notre quête permanente de vouloir toujours plus et encore mieux. Quel magnifique cadeau nous pouvons nous faire en reconnaissant, dans un premier temps, que nous courons toujours après quelque chose que nous n'avons pas. Alors, qu'avec l'âge et un peu de sagesse, on se rend bien compte qu'être peut suffire pour atteindre le bonheur tant convoité. "être", un mot tellement riche et tellement fort qui disparaît étrangement lorsqu'on l'associe au mot "humain", "être humain" devient une personne et non plus un état, être dans un corps fait de chair, d'eau et de sang, incarnation d'une âme incomprise à notre époque, avec laquelle on devient quelqu'un... Bref je m'égare... Vouloir toujours plus et/ou mieux est, selon moi, un des nombreux poisons de notre mental lorsque celui-ci est agité par le monde qui l'entoure. Savoir "ne rien vouloir" pour profiter pleinement de ce que l'on a est peut-être une solution à cette quête erronée du "j'en veux encore" ou du "je veux être le meilleur". Je suis heureux aujourd'hui d'être ton ami, de vivre la vie comme il me semble bon de la vivre, de faire des projets qui je le sais seront réalisés, car mon mental n'est plus ma première source d'agitation. Il est vrai qu'il est encore souvent perturbé par les aléas du quotidien, mais j'y travaille de très près pour lui offrir des moments de repos dans la conscience de l'instant présent. La méditation reste à mes yeux le moyen le plus efficace pour apprendre à le connaitre, pour apprendre à vivre avec lui sans qu'il ne devienne trop envahissant. Il trouve alors sa juste place et devient l'ami fidèle grâce à qui je peux réaliser mon chemin de vie. Et je le remercie aussi car grâce à lui, et grâce à notre complicité d'aujourd'hui, j'ai pu te rencontrer au hasard d'une gare, et notre amitié commence à naître avec le temps. Comme quoi "lâcher l'obsession de la perfection" amène le plus souvent les plus belles des rencontres. Bien à toi et à tes proches. Ton ami, Xavier

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau