Retours de Fl'âmes

17 Août 2021   |   par Nicolas Goudenove

"Etranges retours de mémoires,
Lorsque celles du collectif
Et les plus personnelles se rejoignent.

On peut aussi imaginer qu'elles se relient intimement.
Comme ces retours de fl'âmes découverts timidement.

Se relire et se relier devient alors
Un prochain saut pour l'avant,
Un élan qui peut prendre tout son temps.

Dans des périodes lointaines,
Parmi la population, on se soutenait,
On faisait des chaînes,
Lorsque l'incendie dans les villes et les villages
Menaçait en détruisant tout sur son passage.

L'esprit de communauté régnait
Et permettait de limiter les dégâts du carnage.

A bout de bras, des seaux remplis d'eau,
Dont on faisait tant bien que mal,
Bon usage, et le cœur gros.

Et oui, c'était encore le Moyen-Âge.

Et puis les techniques, les retours d'expérience
Et les progrès des sciences
Ont participé et permis
L'évolution des connaissances,
L'acquisition de compétences,
Et petit à petit
La réorganisation et la gestion de l'Urgence.

Et parallèlement l'entrée dans la Renaissance.

C'est ce modèle qui me guide aussi,
Au travers des périodes de doutes et de soucis.
Parce que depuis des millénaires
Il a fait ses preuves en matières d'incendies.

Mais plutôt que lutter contre ces derniers,
Comme c'est encore si souvent enseigné,
Je fais le choix de faire équipe avec l'eau et l'air,
Et entrer en paix avec le feu.

Une autre approche,
D'autres façons de s'exprimer
Afin d'éviter ce besoin de tout contrôler,
Qui n'exclut en rien le souci et l'utilité
De tenter de maîtriser.

A cette dernière rime me vient le mot mépriser.

Là aussi je préfère voyager léger,
Plutôt que périr sur un bûcher
D'une Inquisition déguisée.

Aucun mépris ni signe d'hostilité à revendiquer,
Se retourner, observer le chemin parcouru,
En toute humilité,
Et garder les étincelles et les braises
Des derniers incendies rencontrés,
Afin de passer le flambeau allumé,
Et précieusement entretenir et maintenir
La petite flamme sacrée.

Une part plus intime
Où dans un précieux endroit secret,
Ma plume se posera et contera
Que toute la Force, la Puissance et la Joie
Que l'on peut développer et propager
Depuis chez Soi
Constituent un foyer d'Amour
Qui peut guider tout parcours.

Par cœur et par foi,
Sans crainte des rabats joie
D'où qu'ils soient.

Qui sait si l'on s'y croisera
Qui sait ce que tu y découvriras de Toi,
Qui sait, et qui lira, ou reliera,
Ou pas."