Qui contrôle l'air contrôle le feu !!

nico JOLY
nico JOLY

le 24/02/2016 à 15:58 Citer ce message

Comment commencer et surtout expliquer le pourquoi du comment ? Déjà n'ayant jamais été, depuis mon enfance, le grand ami des feuilles de papier et des stylos , je prends mon courage à 2 mains pour me lancer ( merci l'ordi ) .T'ayant connu pendant une formation SP et maintenant collègue d’équipe au sein de la même caserne , je prends toujours un plaisir à travailler avec toi car tu es la personne sur laquelle on peut compter , se confier , apprendre et découvrir de nouvelles choses après chaque discussion . Maintenant , après t'avoir lu et découvert ta vie , ou plutôt d'avoir découvert un peu plus à travers ton livre , avec des passages que je compare à la fameuse phrase de fin de film : "Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite" , je te déclare officiellement que tu viens de réaliser un exploit a me faire finir , ou plutôt apprécier , dévorer , aimer un livre , car à chaque paragraphe c’était un sentiment différent entre des moments de souvenirs ( n'est ce pas , nous les petits derniers de 4 garçons ) , des moments d'interventions et surtout des moments de sourires et de ressassements. Et oui comment ne pas ressasser, à certains moments de ton livre, mon vécu du 30 Août 2011. Car pour moi, ce n'est pas une petite voix qui vient par moments, mais cette jeune voix qui revient dans mes moments de moins bien, à me dire " monsieur, aidez moi je suis entrain de brûler ". Aussi je ne te l'ai jamais dit : un jour en retour d'inter tu m'avais conseillé d’écrire ce moment. J'ai essayé, mais je n'y suis pas arrivé , alors j'ai stoppé car je ne voyais pas comment je pouvais me remémorer une histoire aussi dure, une histoire aussi proche. Alors "un jour ou l'autre peut être" , car cette histoire je ne l'oublierai jamais .
Et oui la vie de pompiers n'est pas toujours rose, alors pour moi, mes blagues et les rigolades entre collègues me donnent la force d’être positif en permanence .
Voila , Nicolas , j'ai fait le tour sur mon ressenti à propos ton livre ( qui ma permi de te dire des choses pas faciles pour moi ), et te dire encore merci de nous avoir fait découvrir ta passion pour l’écriture et aussi pour être à notre écoute !!
Et voici maintenant ma citation pour toi :
" I vaut mieux rire que de braire, in fait nin d'si vilains grimaces "
Aurelie
Aurelie

le 27/02/2016 à 15:24 Citer ce message

wahou un beau retour, très émouvant... Bravo les Nicolas !! ;-)

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau