Qui contrôle l'air contrôle le feu

Qui contrôle l'air contrôle le feu

Qui contole l air controle le feu

" La couleur rouge des camions qui m'ont fait Homme au cours des années passées à leur bord, m'apporte les rougeurs de la fierté bien plus que celles d'une quelconque honte, sans aucun doute. Et, si je devais évoquer une notion de réussite sociale, celle-ci est déjà bien engagée, même si le salaire et tout autre signe extérieur de richesse ne sont pas forcément de la partie, mais qu'importe."

Un chemin initiatique où les mots s'imposent et se posent au coeur de l'écrivain et du lecteur. Le narrateur en quête d'identité enquête son quotidien pour nous tendre un miroir où nous nous reconnaîtrons sans doute.

 

Ouvrage en auto-édition

Editions du Fire-Coach

 

Tarif 15 euros
Règlement par chèque à l'ordre de 
"Nicolas Goudenove"
Frais de port 5 euros
(Si plus d'un exemplaire me contacter)
 
Adresse de la commande
GOUDENOVE Nicolas
63 Allée du clos Perret - Bromines
74330 SILLINGY

 

Lorsque les lecteurs se livrent à leur tour ...

"☀️Un train, une rencontre, des échanges, des idées, des ressentis, des ébauches de projets, un café, des livres...
...Un train, ce livre, ces lignes qui défilent, parallèlement au paysage que j'abandonne à l'occasion de ce voyage, l'envie d'avancer, de dérouler davantage le fil, de m'accrocher aux mots pour m'approcher de l'âme.
Découvrir les processus, les émotions, les réflexions comme les hésitations, la conscience de l'ici et maintenant, de l'importance de l'instant présent, comme de notre capacité de choix...
Mon train arrive au terminus, mais je poursuis ma lecture... j'y suis et c'est décidé, je ne lâcherai ce livre que lorsque je l'aurai terminé, tout à l'heure.
Je suis en plein voyage, un Voyage au centre de Soi... ton Voyage au centre de Toi?

Merci Nicolas Goudenove!"
 
Véronique.
 
 
"Comme tout cela est étrange... un appel au risque de changer sa vie pour la vivre pleinement. Pas de plus belle invitation !
"Ne craigniez pas d'être lent, craignez seulement d'être à l'arrêt". Proverbe "
 
Isabelle.
 
 
"J'ai ressenti ce livre comme un ami bienveillant, qui nous ouvre des voies sans les imposer, qui nous souffle des mots souvent encrés en nous mais dont nous n'avons pas toujours le courage d'entendre, qui tout simplement nous fait du bien. Un ami dont on à du mal à se séparer. Mais que dis-je ? Je le retrouve à chaque nouvelles re-lecture!... Merci et Bravo, Nicolas pour ce bel ouvrage."
 
Sabine.
 
"Coucou Nico.
Sabine a ton dernier livre en main et je penses que d'ici ce soir, nous pourrons en parler ensemble. En ce qui me concerne, j'ai bien fait de n'avoir aucune attente, parce qu'en lisant "Ici et Maintenant", j'y ai trouvé tout ce que je voulais et ce dont j'avais besoin. Espoir, humilité, sincérité, authenticité, amour, bienveillance et une écriture qui aspire et incite à la réflexion. Dans ces moments difficiles, où les âmes sans pitié feraient mieux d'unir ces deux mots, je tiens à te remercier de me, nous permettre ces temps de repos.
Et il y en a besoin. Continue à distribuer du bonheur et prôner de vraies valeurs!
Ne changes rien, reste différent !
Repectueusement."

Ludo
 
"Excellent livre.
J'ai commencé à lire ce livre et dès les 1er chapitres, connaissant l'auteur, je n'arrivais pas à me détacher du personnage.
Arrivée au chapitre "Mélodie en sous-sol" à l'annonce d'une mauvaise nouvelle pour un de mes proches (Est-ce le destin "le mektoub" en arabe qui a voulu que ????), pour ma part l'espoir prend tout son sens, je n'ai jamais douté un seul instant que je pouvais perdre mon amie, ma sœur, mais qu'il fallait se battre....
Dès lors, je me suis dit que ce livre pouvait m'aider, là je me suis complètement détachée de l'auteur et j'ai parcouru le livre d'une seule traite.
Merci Nico de m'avoir apporté ne serait ce qu'un ptit bout la force de me battre à travers ce livre.
Bonne continuation pour la suite."

Fatiha
 
 
 

"J'ai profité de ce week-end, pour lire ce bel ouvrage et découvrir "ta magie" .... Il s'est passé un truc incroyable ... Dans une discussion avec mon épouse celle-ci a évoqué cette petite voix qui l’empêchait de faire telle ou telle chose .... Elle décide alors d'ouvrir ton livre au hasard et tombe pile sur ton paragraphe parlant d'écouter sa voix intérieure !!! .... Je décide alors de tenter moi-même l'expérience et tombe sur ton texte : "urgent urgent urgent" qui semble avoir été écrit pour moi .... Comment fais-tu ce tour de magie là ?
Chapeau l'artiste c'en est presque "flippant"...
Pour ce qui est de l'écriture je te suis le long de ce mur dans cette chaude obscurité, le fil rouge de tes écrits.... Je retrouve les sensations le long de cette ligne et de ses dérivations... Mais cette fois, j'ai la certitude d'avoir un guide qui me permet de maîtriser le feu qui tentait de me détruire en lui montrant un chemin vers "l'air" libre .... "
 
Bruno
 
 
"Merci à toi de nous faire partager une partie de ta vie et de nous emmener dans les couloirs de ta métamorphose.Tu nous guides sur le chemin de l'accomplissement intérieur...cheminement qui peut prendre parfois toute une vie, mais ta joie d'avoir trouvé le tien, me donne envie de te suivre.J'espère que ton livre aidera de nombreuses personnes.En tout cas, il me permet d'avancer pas après pas, à la recherche du bon chemin...Merci encore et bonne route."
 
Damien
 
 
"Au delà du livre qui est étonnant, bien écrit et fort intéressant, je tiens à féliciter un collègue pour son remarquable parcours.
Bravo et merci mon ami"
 
Vincent
 
 
"Un livre plein d'humanité, merci Nicolas, pour ta sincérité, ton authenticité...
En te "livrant" tu nous permets de nous libérer. On traverse tous ces périodes douloureuses mais nécessaires. On s'est tous un moment donné posé ces questions "existe en ciel", touché de près ou de loin par la mort (ou pas), pas toujours facile de se l'avouer, de trouver des réponses et finalement d'ETRE. Lorsqu'un "super héros" s'interroge, alors on comprend qu'on est juste... HUMAIN. On transforme alors nos faiblesses en forces, on s'assume... et c'est parti pour un autre bouquin !!
"En faisant scintiller notre lumière, nous offrons aux autres la possibilité d'en faire autant" (N. Mandela)
C'est tellement vrai et résume si bien ton livre !"
Merci
 
Aurélie
 
"Comment commencer et surtout expliquer le pourquoi du comment ? Déjà n'ayant jamais été, depuis mon enfance, le grand ami des feuilles de papier et des stylos , je prends mon courage à 2 mains pour me lancer ( merci l'ordi ) .T'ayant connu pendant une formation SP et maintenant collègue d’équipe au sein de la même caserne , je prends toujours un plaisir à travailler avec toi car tu es la personne sur laquelle on peut compter , se confier , apprendre et découvrir de nouvelles choses après chaque discussion . Maintenant , après t'avoir lu et découvert ta vie , ou plutôt d'avoir découvert un peu plus à travers ton livre , avec des passages que je compare à la fameuse phrase de fin de film : "Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite" , je te déclare officiellement que tu viens de réaliser un exploit a me faire finir , ou plutôt apprécier , dévorer , aimer un livre , car à chaque paragraphe c’était un sentiment différent entre des moments de souvenirs ( n'est ce pas , nous les petits derniers de 4 garçons ) , des moments d'interventions et surtout des moments de sourires et de ressassements. Et oui comment ne pas ressasser, à certains moments de ton livre, mon vécu du 30 Août 2011. Car pour moi, ce n'est pas une petite voix qui vient par moments, mais cette jeune voix qui revient dans mes moments de moins bien, à me dire " monsieur, aidez moi je suis entrain de brûler ". Aussi je ne te l'ai jamais dit : un jour en retour d'inter tu m'avais conseillé d’écrire ce moment. J'ai essayé, mais je n'y suis pas arrivé , alors j'ai stoppé car je ne voyais pas comment je pouvais me remémorer une histoire aussi dure, une histoire aussi proche. Alors "un jour ou l'autre peut être" , car cette histoire je ne l'oublierai jamais .
Et oui la vie de pompiers n'est pas toujours rose, alors pour moi, mes blagues et les rigolades entre collègues me donnent la force d’être positif en permanence .
Voila , Nicolas , j'ai fait le tour sur mon ressenti à propos de ton livre ( qui ma permi de te dire des choses pas faciles pour moi ), et te dire encore merci de nous avoir fait découvrir ta passion pour l’écriture et aussi pour être à notre écoute !!
Et voici maintenant ma citation pour toi :
" I vaut mieux rire que de braire, in fait nin d'si vilains grimaces " "
 
Nicolas
 
 
"Bonjour Nicolas,
Bravo pour ton livre, c'est très bien écrit. J'ai plus l'habitude de lire des romans et j'ai donc été un peu surprise au début.
J'ai été captivée dès les premières pages car toutes ces interrogations, nous nous les posons tous.
J'ai beaucoup aimé le passage où tu te retrouves dans un milieu inconnu, dans la pénombre et où il est très difficile de s'orienter. Tu nous racontes très bien cette lente progression sur un chemin semé d'obstacles en n'oubliant pas de nous faire partager tes états d'âme.
Continue d'écrire Nicolas, tu es sur la bonne voie..."

Anita
 
 
"Nicolas, Je souhaite partager sur cette page mon avis sur ton dernier livre. Tout d'abord BRAVO à toi d'avoir franchi cette zone d'inconfort pour oser te dévoiler et partager tes pensées , ton intimité avec chacun de tes lecteurs et lectrices . En effet, ce dernier ouvrage nous permet vraiment de franchir une certaine barrière humaine et de rentrer en contact avec toi , avec ta philosophie et tes réflexions . En parlant de philosophie, là encore bravo, car tu réussis à travers ce livre à ce que chacun s'interroge sur sa vie , se questionne , réfléchisse et pense. Mais là encore ton écriture étant simple et limpide, tu touches chacun. Pas besoin d'être diplômé en philosophie pour saisir tes écrits et réfléchir. En effet, ce mot philosophie fait un peu peur. On se souvient de ces années de terminale à écouter le professeur et ne rien comprendre :-( ). Je tiens à rajouter que ton livre est parfaitement écrit et conçu. J'entends par là que même si, au début, on n'accroche pas aussitôt ( permets moi d'être franche Visage riant aux yeux souriants , d'ailleurs monsieur Guy Avanzini le dit très bien à la fin de ton livre ). Plus les pages se tournent et plus on est captivé et finalement on ne s'arrête plus jusqu'à la dernière page , car nous sommes émus , touchés par cet homme qui est parti explorer ce milieu inconnu , qui a poussé cette porte et qui à chaque étape de cette exploration nous plonge dans ses réflexions et nous amène dans son for intérieur . Très beau fil conducteur. Et pour moi, cela me fait penser à un pompier qui serait coincé dans un immeuble ou une maison , pris au piège, obligé d'avancer dans ce lieu inconnu et parallèlement à cette épreuve, cela lui permet de faire le point sur sa vie. (j'ai particulièrement apprécié le passage de l'étage situé en dessous , en comparaison avec ton passé , ton enfance.) Enfin cela n 'est que mon point de vue , mais voilà la façon dont je perçois ton livre. Encore bravo ! Seul point négatif: on reste sur la fin ! vivement le prochain ! "
 
Audrey
 
 

Salut Nicolas,

Par où commencer? J'ai fini ton livre. Lorsque j'ai commencé à le lire, je savais que j'allais le dévorer. J'ai pris 3 temps pour le lire, et en une semaine c'était fait.

Je voulais donc te faire mon retour : "Lorsque tu écris avec le coeur, tu peux être fier de ton labeur (...) Petit, déjà, je pensais beaucoup... Je pensais sans doute que je devais trop penser, même si je ne pouvais m'empêcher d'y penser. Alors bien souvent, je pensais en silence, et en secret."

Tu l'aura compris je pense que "Leçon n°1' est un de mes passages préférés du livre. Parmi tant d'autres. Je suis assez d'accord avec ce que tu disais vendredi, le livre se compose de deux parties, complètement différentes mais pourtant indissociables l'une de l'autre selon moi. Bien évidemment j'ai été effleurée par la deuxième partie, j'aime bien les élucubrations, les remises en question, les états d'âme et les messages du coeur. Voilà, en grande partie, pourquoi ce livre m'a touché, pourquoi je me suis retrouvée dedans. (Sans parler du passage avec tes frères qui m'a beaucoup fait sourire^^)

Je n'ai pas peur des mots, ton livre, je le prends comme un message d'amour, de paix, et d'espoir. Pour résumer et ne pas en faire des caisses, si je devais résumer ton livre en un mot : OSE.

Il n'y a pas de hasard, si je l'ai lu en ce moment, et si tout prêtait à ce que l'on se rencontre, ce n'est surement pas pour rien. Ca fait une semaine que je me nourris de toi de part tes écris et de part ce que tu mets en oeuvre.

Alors oui, soit fièr de toi et de ton labeur :)
Et continue à partager !

Passe une belle journée, et une belle semaine.


Elodie

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau